Et les droits des femmes alors ?

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien ! Il y a quelques jours, c’était la journée internationale des droits des femmes. C’est vraiment un sujet qui me tient à cœur et donc je souhaitais en parler avec vous. Dans cet article, je parle de mon ressenti sur la situation, et je donne mon avis personnel. Bien entendu, je ne me proclame pas porte-parole des femmes. D’ailleurs, si certaines femmes ne se retrouvent pas dans ce que je dis, je serais ravi qu’on en discute ! (Et bien évidement, je veux bien discuter aussi avec celles qui sont d’accord avec moi haha).


Tout d’abord, je tiens à rappeler que c’est bien la journée internationale des DROITS des femmes et non la « journée des femmes » ou la « fête des femmes » comme j’ai pu l’entendre. Je ne pense pas que pour ce jour, les femmes veulent des réductions sur les cosmétiques et la lingerie. Elles ne veulent sûrement pas qu’on leur offre des fleurs en leur souhaitant une bonne fête. Il faut bien que ça rentre dans la tête des hommes et de certaines femmes : c’est une journée de lutte pour des droits. C’est une journée importante. C’est une journée que l’on doit porter et c’est une lutte que l’on doit mener chaque jour.

Cette journée doit mettre en lumière les droits des femmes ! Selon moi, c’est un combat qui mérite plus qu’une journée parce que, le reste de l’année le combat continue mais il est invisibilisé, malheureusement.

En 2018 (et depuis des années !), on ne devrait plus trouver normal qu’une femme gagne moins qu’un homme à travail égal. On ne devrait pas trouver normal que l’on prenne moins au sérieux, moins en considération une femme qu’un homme, que ce soit dans le cercle professionnel ou privé. On ne devrait pas trouver normal tous ces commentaires dégradants sur les femmes qui passent pour de simples blagues. On ne devrait pas trouver normal l’utilisation de l’image de la femme comme simple objet, objet de désir, la plupart du temps simplement pour faire vendre. On ne devrait pas dire aux femmes comment s’habiller ou comment se maquiller. On ne devrait pas entendre dans des émissions comme les reines du shopping par exemple, qu’une femme n’est pas vraiment une femme sans sac à main, sans maquillage ou sans cheveux long. Ce ne sont pas les accessoires ou les artifices qui font qu’une femme est une femme. Ce n’est pas non plus à travers le regard des hommes que les femmes deviennent femmes (coucou Karine Le Marchand qui « envoie des bisous aux hommes sans le regard desquels les femmes ne se sentiraient pas autant femmes »). Une femme est un être humain à part entière, et mérite autant de respect qu’un autre.

Depuis quelques temps la parole des femmes se libèrent. Que ce soit sur des sujets graves et sensibles comme le harcèlement sexuel, ou sur des sujets plus banals, les femmes prennent la parole. Il était temps. Les femmes s’imposent petit à petit dans des milieux qui étaient (et qui persistent encore, malheureusement) des « milieux d’hommes ». Tout doucement, les choses changent. Pour vous donner un exemple, dans le cadre de mes études, j’ai dû réaliser un dossier sur le sujet de mon choix. J’ai choisi « la place des femmes dans le cinéma », et mes recherches m’ont vraiment fait halluciné. Les femmes sont tellement écartées de ce milieu, et lorsqu’elles arrivent à y entrer, ce sont toujours les mêmes métiers qui leur sont destinés : maquilleuse, script, costumières, … Les choses changent mais vraiment très doucement.

Alors, que vous soyez une femme ou un homme, battez-vous pour cette égalité. C’est une égalité qui est indispensable, qui est juste normale et qui amènera de merveilleuses choses à tout le monde. Il faut que l’on soit unis dans cette lutte qui est plus qu’importante de nos jours !


On se retrouve bientôt, et vous pouvez me retrouver sur Instagram (je suis beaucoup plus présent qu’ici !), donc on peut discuter plus facilement. A bientôt, et n’oubliez pas, soyez audacieux !

Publicités

16 commentaires sur “Et les droits des femmes alors ?

Ajouter un commentaire

  1. Oui c’est sûr, on se plaint souvent de la France mais nous ne sommes malheureusement pas les pires, et j’ose à peine imaginer ce que les femmes vivent dans d’autres pays du monde quand je vois déjà comment elles sont traitées dans un pays « civilisé et riche » comme le nôtre…

    J'aime

  2. Oh oui, j’ai évité de parler de cette « liberté d’importuner », sinon je pense que je me serais laissé emporter par la colère. Oui il y a encore de nombreuses choses à faire et il y a du boulot !
    L’histoire avec ton collègue m’a profondément dégoûté, sa réaction est tellement immonde j’y crois pas, c’est abusé. Je ne comprends vraiment pas cette réaction, c’est fou quand même !
    Bonne journée 😘

    Aimé par 1 personne

  3. Oui, cela va prendre beaucoup de temps pour faire changer les mentalités et je ne sais pas si un jour ce sera vraiment une égalité parfaite… Par contre, pour les pubs dont tu parles, je ne suis pas vraiment d’accord car je trouve que ça fait du bien de voir des femmes dans d’autres pubs que du parfum ou de la lessive, pour un peu briser cette image « les hommes font les trucs durs comme le jardinage et les femmes la lessive ». Je trouve que ça change un peu la perception des gens, et de la place et des taches de chacun dans un couple

    J'aime

  4. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Et merci pour l’info, je vais aller voir son compte et me renseigner sur ses travaux !
    Oui je suis d’accord que c’est un peu désolant de voir tout ce que les gens font de cette journée, ou les marques en mode « 20% de réduction sur les culottes pour la journée de la femme » oui mais non en fait…

    J'aime

  5. Salut ! Je viens de lire ton article et quel bonheur de voir un homme soutenir la cause des femmes et cette lutte des droits tellement compliqué… Bien évidemment cette lutte ne pas se faire sans le soutien des hommes car qu’on le veuille ou non, dans chaque lutte, nous avons besoin de ceux qui détiennent le « pouvoir » pour faire avancer notre cause . Vu que le sujet a l’air de t’intéresser, je te conseille d’aller faire un petit tour sur twitter et plus particulièrement sur le compte de Mathilde Larrère, historienne. Elle fait des thread en ce moment sur l’histoire des femmes notamment durant les révolutions. Elle les fait au fil des semaines suivant le déroulé de ses cours à la fac. J’ai eu la change de l’avoir en cours et c’est un vrai bonheur ! Elle explique bien et c’est tellement passionnant ! En lisant ses thread tu vas te rendre compte de toutes les absurdités faites aux femmes à travers le temps… Et encore, elle passe parfois sur certaines détails.
    Bref, ça me désole chaque année de voir que le 8 mars les gens ne saisissent pas le sens de cette journée… Et voir qu’au moins un homme comprend ce que ça signifie fait chaud au cœur. Je vais m’arrêter là car tout est brouillon dans ma tête et je ne sais comment l’exprimer, en tout cas merci pour ton article !

    J'aime

  6. Je pense hélas que le matchisme a encore de beaux jours devant lui… ne remonte-t-il pas du fond des âges… n’est-il pas inné et question de survie ? Bien sûr la société (les sociétés) évoluera (évolueront), heureusement… mais j’ai peur qu’il reste toujours ce fond bestial en l’homme qui fait qu’il a besoin de montrer sa supériorité et ainsi toujours des cas de violences, de maltraitance envers les femmes au sens général et particulier : les plus grands risques sont dans l’intimité. La femme ne sera jamais égale à l’homme côté force physique tous les plaidoyers n’y pourront rien. J’ai été très interpellée par 2 dernières publicités télévisées : l’une présente une motobineuse électrique, l’autre un nettoyeur haute pression. Serait-ce une publicité faite par les hommes pour les femmes ? Il est montré dans ces 2 publicités des femmes en train de se servir de ces outils. Après boulot, métro, bébé, ménage, courses, lessive, repassage, cuisine il lui restera bien 5 mn pour biner le jardin ou pour laver la terrasse ! Égalité femme/homme, il y a encore du boulot… j’ai mis femme en premier volontairement car même la grammaire française nous apprend que le masculin l’emporte sur le féminin !!! Oui il y a du boulot !… et j’écrirais encore de pages !

    Aimé par 1 personne

  7. AMEN !!!!! Merci pour cet article. Je constate toujours avec bonheur que si certaines femmes virent méchamment masculinistes (coucou Catherine Deneuve et sa « liberté d’importuner »), certains hommes sont à nos côtés pour poursuivre une lutte qui est encore loin d’être gagnée. Plus de 100 femmes meurent encore chaque année sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. On ne compte plus les victimes de violences conjugales. On continue de « justifier » les écarts de salaire entre hommes et femmes parce qu’attend, elles tombent quand même enceintes ces grosses faignasses, c’est normal (mais QUI donc ose les féconder ? Je me le demande 😛 ). On entre dans leur bulle toujours, tout le temps, avec justifications dégueulasses à la clef.
    Pas plus tard qu’hier, un mec de mon bureau à envoyé à TOUT notre département une photo de tampon emballé qu’une collègue avait malencontreusement laissé tomber dans notre kitchenette en soulignant de manière outrée que « ça n’avait rien à faire là ». S’en est suivi un clash hallucinant tout l’après-midi, dans lequel j’ai tenté de le familiariser aux ravages du « period blaming » (mais visiblement, ça n’avait « aucun rapport ») et qui s’est conclu par un énorme sous-entendu selon lequel j’étais une grosse dégueulasse (je lui ai demandé pourquoi il n’avait pas simplement posé le tampon sur le plan de travail de la kitchenette, après tout s’il n’y aucune honte, ce n’est qu’un bout de coton emballé dans du plastique…). Je l’ai remballé, mais je suis sortie de cet échange avec une vague nausée et l’idée que pour certains hommes, il faudrait presque que l’on s’excuse d’avoir nos règles. Et on est en 2018. Le chemin est encore long. Désolée pour le roman, mais j’avais envie de partager cette expérience ! Belle journée à toi 😉

    J'aime

  8. Merci pour cet article ! 🙂Tellement important de rappeler ce que représente cette journée du 8 mars, histoire d’éviter bien des confusions et de ne pas laisser de place à des enseignes qui se servent de cette journée à des fins commerciales… Agnès Varda a posté à l’occasion sur son compte Instagram trois mots qui résument tout parfaitement : « Vivent les femme ».

    Aimé par 1 personne

  9. Waouh merci pour cet article engagé ! Oui les gens ont malheureusement tendance à penser que c’est la « fête des femmes » alors que rien à voir. Mais surtout il faut aussi voir ce qui se passe ailleurs dans le monde oú certaines femmes sont bien moins loties qu’ici en France 😐

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :