Soyons unis, soyons forts, soyons libres !

Bonjour,

Aujourd’hui, je fais un article un peu différent de d’habitude, un peu plus sérieux et également un peu plus personnel mais je ressentais le besoin d’en parler. Comme vous avez sûrement dû le voir ou en entendre parler, un attentat a eu lieu lundi soir à Manchester. Le lendemain, quand j’ai vu tous les reportages, les interviews et les vidéos de l’attaque et des réactions, j’ai eu comme un coup de poing dans le cœur. C’était comme si ma respiration s’était coupée quelques instants. Après les précédents attentats, j’étais très triste et touché, bien entendu, mais je n’avais jamais ressenti cela. Je ne sais pas trop pourquoi j’ai réagi aussi différemment cette fois-ci, mais je souhaite en parler avec vous pour, en quelque sorte, exorciser cette douleur, et également pour pouvoir échanger avec vous. Si vous avez besoin de parler ou si vous voulez donner votre opinion, les commentaires sont ouverts à tous. Je suis loin de penser que ce billet va changer la phase du monde, mais s’il redonne l’espoir et le sourire à au moins une personne, je serais déjà très heureux.

Nous vivons tous chaque jour comme si de rien n’était et c’est cela qu’il faut continuer à faire. Par là, je veux dire que nous devons continuer à vivre pleinement. S’enfermer chez soi par peur de ce qui pourrait arriver n’est pas la solution, selon moi. Je sais bien que cela peut être difficile pour certaines personnes, notamment les gens touchés de près par les attentats, les victimes, les familles, les proches. Mais je suis convaincu qu’il faut le faire. Il faut sortir, il faut sourire, il faut rigoler avec ses amis, il faut vivre chaque seconde à fond. Je ne suis pas là à dire « vivez chaque instant comme si c’était le dernier », car c’est un peu extrême, mais je vous dis simplement qu’il faut vivre dans le but de ne pas avoir de regrets. Car effectivement, tout peut s’arrêter du jour au lendemain, c’est une des éventualités malheureuses de notre époque. C’est pourquoi il ne faut pas se gâcher la vie avec des bêtises. Car notre vie est précieuse, et elle est parfois trop courte pour que l’on s’embête avec des futilités. Et c’est d’abord en vivant pleinement et en montrant que l’on n’a pas peur que l’on combattra ces terroristes. Il faut vivre à fond pour toutes les personnes qui ne le peuvent plus.

Cet attentat a tué et blessé de nombreux enfants et adolescents. Cet attentat a touché à la jeunesse et c’est sûrement pour cela qu’il m’a beaucoup plus troublé que les autres. La jeunesse représente la plus grande liberté de notre monde et c’est elle qui est en charge de notre avenir. A l’heure où je vous parle, j’ai 21 ans et il me semble que c’est de mon devoir, grâce à ma petite visibilité, d’échanger avec vous sur ce sujet. Je n’ai pas la même approche que les médias, je vous en parle beaucoup plus personnellement. Beaucoup de jeunes me lisent, d’autres un peu moins jeunes, mais je souhaite dire à tout le monde qu’il faut continuer à vivre, même si c’est difficile au quotidien. On ne peut pas les laisser gagner, les laisser croire que nous avons peur d’eux et qu’ils sont plus forts que nous. Je pense que la jeunesse dont je fais partie est motivée, forte et battante, plus forte que beaucoup de gens le croient, et je pense que chacun doit se battre contre le terrorisme à son niveau. Nous devons montrer que nous ne sommes pas opprimer, et que nous sommes plus forts que ça. Même si nous passons du temps à pleurer pour les victimes, par la suite nous serons à nouveau dans la rue, aux terrasses de café, à des concerts, à des manifestations pour montrer que ce ne sont pas les terroristes qui gagnent. Le climat de terreur qu’ils veulent installer ne fonctionnent pas, car nous sommes plus forts et plus intelligents que ça. Il faut continuer sa vie en se faisant plaisir chaque jour et en donnant autant d’amour que l’on peut en donner. Car peu importe ce qu’il nous arrive, nous ne céderons pas à la peur et à la haine. Nous continuerons d’être unis, d’être forts et d’être libres.


Merci de m’avoir lu, si vous voulez échanger, vous êtes les bienvenues dans les commentaires. En attendant, je vous souhaite une bonne continuation. Et n’oubliez pas de rire et d’être heureux, car c’est de cela dont le monde a besoin.

Publicités

32 commentaires sur “Soyons unis, soyons forts, soyons libres !

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai lancé mon blog il y a peu et prise aux tripes par tous les attentats de ces derniers temps mon premier article publié portait sur ce sujet. Un peu étrange pour un premier article mais j’avais besoin d’exterioriser ma peine. Je suis bouleversée tout comme toi mais je m’acharne à répéter autour de moi qu’il faut rester bienveillant, ouvert et continuer à vivre librement sans céder à la haine. La situation serait pire encore.
    J’espère qu’un jour viendra ou tout cela cessera et que les générations futures ici et ailleurs dans le monde n’auront pas à connaître ces horreurs.
    Love is the answer

    Aimé par 1 personne

  2. Il ne faut pas désespérer, nous en viendrons à bout. J’étais jeune dans les années 1970 au moment des brigades rouges et de la bande à Bader. A l’époque, on avait l’impression qu’on n’en finirait jamais et qu’on allait s’enfoncer dans une spirale de violence sans fin. Qu’en reste-t-il aujourd’hui? Je suis sûre que nombre d’entre vous n’ont jamais entendu parler de ces terroristes.
    J’ai pleuré après l’attentat du Bataclan parce que déjà la jeunesse était visée. Quand on est parent, on apprend à vivre avec la peur mais ça ne m’empêche pas d’être furieusement optimiste et amoureuse de la vie.
    Pour cela, suivons les conseils de ce bon vieux Sénèque:
    « Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. »

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis à la fois d’accord avec ton article… (oui il ne faut pas renoncer à notre mode de vie car c’est, entre autre, le but recherché par ces monstres) et en même temps… persuadée que cela ne peut pas suffire. Nous ne pouvons pas attendre que cela s’arrête tout seul, mais, tout en ne renonçant pas à notre identité, il faut absolument trouver les moyens d’arrêter ces gens là… (bon là je n’ai pas de moyens miraculeux sous la main)
    Car le plus insupportable dans ce genre d’attentat, c’est de se dire que cela peut recommencer… 😦

    Aimé par 1 personne

  4. Je suis d’accord que celui-ci est vraiment dur, je ne minimise pas les autres bien entendu, loin de moi cette idée, mais le fait de toucher directement les enfants et les adolescents, ça m’a pris aux tripes…
    Je rejoins ta manière de penser, de se battre en continuant nos vies, en s’améliorant aussi… Etre plus tolérant, plus gentil et moins sur la défensive entre nous tous, témoigner un peu plus de sympathie plutôt que du mépris, rien qu’en souriant un peu plus aux passants dans la rue, ce n’est rien mais tellement tout à la fois, pour moi c’est quelque chose de très fort.
    Je te souhaite une bonne journée, au plaisir de te lire

    Aimé par 1 personne

  5. Cet attentat a ravivé des blessures toujours à vif … Mais, oui, il faut rester forts et unis et ne pas laisser la peur (et les menaces) dicter nos vies … ‘Carpe that fucking diem’, mon leitmotiv, encore plus depuis ce 13 novembre qui m’aura trop pris …

    Aimé par 1 personne

  6. Merci beaucoup pour ton article ! Bien que je ne fasse plus partie de la jeunesse aujourd’hui, puisque je suis parmi les quarantenaires depuis… j’ai arrêté de compter à partir de 40, je partage à 100 % tes propos. Oui, il faut vivre ! Il faut continuer de sortir, de s’amuser, etc. car c’est de cette façon que nous pouvons combattre à notre niveau. Si on s’enferme par peur, on les laisse gagner, puisque c’est ce qu’ils veulent. Et par ailleurs, de manière plus basique, on meurt tous un jour. On peut très bien traverser la rue demain et se faire faucher par une voiture. Nous ne décidons pas de notre mort, sauf évidemment ceux qui se suicident.
    Enfin, quoi qu’il en soit, tu as très bien fait de t’exprimer. Même si cela ne changera rien, comme tu le dis, ton article apporte quand même beaucoup d’espoir peut-être à ceux qui l’ont un peu perdu. 🙂
    Belle journée à toi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Je suis totalement d’accord avec toi, au sujet des gouvernements qui ne mettent pas grand chose en place pour nous protéger et pour contrer ces attaques.
    Mais à notre niveau, nous devons tout de même rester unis et motivé.
    Bises

    J'aime

  8. je suis d’accord avec toi c’est important de continuer à vivre…ces évènements sont tellement horribles, en plus comme tu le dis quand c’est des enfants ça nous touche encore plus, moi j’ai une petite soeur et je me dis que si cela lui arrivait je serais juste en miette, franchement pour les familles des victimes ça doit être insoutenable…

    Aimé par 1 personne

  9. Tu as raison d’écrire ce que tu ressens très fortement.
    Mais moi, je suis en colère contre les gouvernements qui savent très bien se protéger eux-mêmes, mais n’assurent pas notre sécurité.
    Ce sont les réactions qu’on lit de plus en plus dans les réseaux sociaux : aucun  » gouvernant » ni enfant de gouvernant n’est touché, jamais.
    Certes, tant mieux.
    Mais paroles paroles … ça suffit.
    Ce n’est pas d’éteindre la Tour Eiffel qui vaincra les terroristes. Ni le  » kit petites bougies fleurs, peluches  » imagine  » … !
    Bises et amitiés – france

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :